Un marché immobilier en plein boom

Le marché immobilier français se porte bien après des années difficiles. Enfin, la marche en avant semble être enclenchée, du moins dans les grandes villes.

La crise immobilière est passée ?

Suite à la crise de 2008, le marché immobilier a été fortement impacté. Les ventes ont considérablement diminué et les prix avaient tendance à stagner face à une demande insuffisante. Les choses semblent s’inverser et le marché immobilier français retrouve pour la première fois des chiffres proches de ceux de 2007-2008, avant que la crise n’éclate. 

Ainsi, de septembre 2016 à septembre 2017, le nombre de ventes de biens immobiliers a augmenté de 19 %. Plus de 950 000 ventes ont été comptabilisées en un an seulement, soit 130 000 ventes de plus que l’année précédente.

Naturellement, face à cette demande plus forte, les prix ont également augmenté, avec une hausse moyenne de 2 % à 4 % sur le territoire français.

Mais dans certaines grandes villes, la hausse du prix est nettement plus significative. Par exemple, à Lyon et à Paris les prix ont grimpé de 7 % et c’est encore plus impressionnant à Bordeaux avec une hausse de 15 %.

Un reflet d’un dynamisme économique retrouvé et le résultat d’une politique de relance du marché immobilier

La France semble enfin sortir pleinement de l’état atone qui était le sien depuis presque 10 ans. Cette année, la croissance devrait atteindre les 1,8 % et le taux de chômage continue de (doucement) baisser.

Cette embellie s’observe aussi au niveau des investisseurs étrangers et des expatriés fortunés français qui retrouve un intérêt à investir en France.

Le marché immobilier profite de ce renouveau, mais s’il a connu un boom depuis un an, c’est également grâce à certaines mesures politiques mises en place par les gouvernements successifs. On pense naturellement au dispositif Pinel dont vous trouvez les informations détaillées sur le site Loi Pinel Gouv.